Userwave

carte3

Je vous invite à aller visiter sur le site de USERWAVE (www.userwave.org), l’une des technologies les plus excitantes du moment comme aiment à les qualifier les américains. L’objectif premier des concepteurs d’USERWAVE est de mettre à disposition des développeurs de sites Web, un outil très aisément intégrable et qui permettent d’identifier les visiteurs grâce à n’importe quelle carte ou objet doté de la capacité de dialoguer en champ proche (13,56 MHz jusqu’à 8 cm environ, pour les férus de technique). Utilisant leur badge d’entreprise, leur carte Vélib, leur carte bancaire ou des cartes précisément émises par le service qui veut bénéficier de la traçabilité de ses visiteurs, les utilisateurs réaliseront un simple pairage avec un identifiant comme leur adresse e-mail. Une fois le pairage réalisé, tous les sites qui partageront la base de données des identifiants pourront s’assurer d’une parfaite identification des visiteurs qui n’auront qu’un geste à faire avant de naviguer sur les sites en question. En mode collaboratif, avec une base de donnée administrée par un « fournisseur d’Identité » indépendant ou choisi parmi eux, le système assurera une parfaite fédération d’Identités facile et sans coutures. Au delà de la simple identification, la technologie est  aussi capable de fournir des services beaucoup plus puissants en s’appuyant sur une architecture innovante et étonnamment simple, divisée en deux composants distincts:

1- Un « objet Software » compatible avec n’importe quel navigateur internet qui fonctionnera sur tous les ordinateurs et qui établira un pont entre du code JavaScript exécuté par le navigateur et la couche PC/SC native au système d’exploitation.

2- Une interface « API » qui tourne dans un serveur accessible à travers le réseau (comme Internet) et qui est capable de renvoyer une ou plusieurs APDU’s (commandes classiques du monde de la carte à puce) qui seront exécutées côté client pour initier ou compléter une transaction avec une carte à puce.

Gageons que cette technologie progressera dans les mois à venir, au fur et à mesure de la montée inexorable des technologies sans-contact dans les ordinateurs, les tablettes et autres téléphones intelligents. Je rajouterais juste que la capacité à personnaliser « en ligne » des cartes, ou simplement à y graver des informations et commandes, est tout simplement une révolution car c’est la possibilité offerte de réaliser du « management de cartes à distance » à des budgets infiniment moindres que ceux nécessaires aujourd’hui dans l’industrie de la carte à puces!